N°2 panatela « Davidoff »

Le panatela n°2 de chez Davidoff ( pour la république Dominicaine), correspond en matière de succès au n°4 de Montecristo ( pour Cuba )

Par faute d’accoutumance, je vous avouerai que ce format m’était complètement sorti de la tête, mon choix se portant la plupart du temps sur des modules plus généreux, plus gourmand à l’oeil. Aujourd’hui je répare cet oubli avec ce n°2, et quel numéro les amis. En suivant les conseils avisés de Mr Mathys ( Davidoff Genève) et ce cigare étant une réussite commerciale pour le groupe Davidoff, le fumer devenait une évidence maintenant. Quelles sont les raisons de cette fortune ? Voici pour vous le 2 que je viens de déguster. Visuellement ! la couleur si singulière Colorado claro qui tire un peu sur le vert, on s’entend bien la cape n’est pas verte ! C’est juste une nuance particulière de Colorado claro propre aux cigares de la marque. Couleur clair qu’affectionnait beaucoup Zino, très à la mode dans les années 80. Aujourd’hui un peu désuet, à présent la tendance se porterait plus à des nuances moyennement foncées à très foncée, du ( Colorado maduro au maduro oscuro ). En tous les cas ce n°2 me plaît beaucoup, les arômes de beurre, de vanille et de noisette, offre un véritable plaidoyer à ma petite personne. Dès l’allumage, la légèreté, l’onctuosité pose les premières fondations d’un panatela très fécond. Rien ne pourra faire vaciller ce cigare aux allures frêles et si généreuses à la fois ! Les notes grasses de foin, de châtaigne, Noisette et de vanille embaument avec rondeur toutes mes papilles, d’ailleurs je les entends se pâmer avec bonheur « Encore, encore ! » . Une perception des plus agréables, ni piquant, ni astringence vient corrompre ce fumage. L’équilibre de ce petit n°2 est vraiment bluffant, la farandole des arômes se poursuit sur un 2e temps, toujours aussi onctueux, sans aucune agressivité. Les saveurs éclatent en bouche, évoluent, se succèdent avec panache sur des notes plus intenses et crémeuses, de raisin sec, de poivre noir et de café au lait, finissent de hisser les voiles de l’excellence pour une destination mesurée, calibré et merveilleusement équilibré.

Le 3e et dernier tempo accède quand à lui, sans toutefois se noyer dans la déraison. A des notes plus intenses et justes  de cacao, de café, et de brioché. Celles-ci abrègeront avec intelligence ses derniers instants, derniers centimètres de cendre grise. Mon véritable coup de cœur de cet été pour ce panatela Dominicain, je comprends mieux cet réussite. Pour tout vous dire, il est ma foi meilleur qu’un N°4 de chez Montecristo. Ma note 17/20Cool, excellent ( Fumé en soirée au couchant en terrasse )   

  • Origine: tripe: Dominicaine, sous-cape: Dominicaine, cape: Connecticut Equateur
  • Format: panetela
  • Taille: 152mm x 15
  • Bague: 38
  • Prix Suisse: 13€

davidoff n°2

davidoff n°2

davidoff n°2

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

4 commentaires sur “N°2 panatela « Davidoff »

  1. Une petite précision, Edmond : dans ta présentation du module, tu indiques que ce Davidoff n°2 mesure 19,2cm de long. Or, si je ne me trompe, c’est le n°1 qui fait cette taille, pour un diamètre identique de 1,5cm de diamètre. Toujours est-il qu’après ta dégustation appétissante, j’ai mis deux n°2 (sont chéros les kikis !) dans mon humidor.

  2. Merci Cape pour cette correction.
    J’espère que tu l’apprécieras aussi, effectivement le prix peut freiner les ardeurs pour un petit module comme ce panatela. Mais ça change…

  3. Je n’ai pas pu résister à l’envie d’y goûter, titillé par ta dégustation engageante et nonobstant une mise en boîte en septembre 13.
    Eh bien ce jeune n°2 de Davidoff est en l’état une petite gourmandise qui ne demande qu’à devenir grande. J’y vois également un excellent cigare d’initiation.
    Léger, onctueux, parfumé, délicat, printanier… Un baiser de communiante, une madeleine de Proust ! Je suis très curieux de savoir ce que donnera ce bonbon après quelques mois (voire davantage) de repos supplémentaire.
    Voilà en tout cas un non-cubain qui vient de faire sa place à part entière parmi mes fidèles Castro (j’adore les mauvais jeux de mots) !

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :