Nicarao Especial ‘double toro’

Hier soir, décidé à fumer autre chose qu’un Cubain pour changer ! Mon choix s’est naturellement tourné vers ce magnifique et robuste ‘ Especial double toro’. A l’aspect soyeux, ferme et tendu sans réel défaut de fabrication, ce module bien lissé appartient sans aucun doute à cette lignée des fameux barreaux de chaise souvent décriée dans les films et autres médias. Un cigare viril qui en impose par son diamètre et par sa grandeur. J’ai beau chercher, je ne trouve rien à y redire sur ce premier examen, un sans faute pour le moment !

Niveau senteurs à cru, celui-ci exhale de franche odeur de boisé très proche de celui d’un Cubain, mais enrichit d’une pointe subtile d’agrume, genre citron et d’une pincée de cumin qui fait la différence, un mélange très séduisant et appétissant pour cette analyse très personnelle et suggestive.

Dans un premier temps, dès l’ouverture ce Nicarao s’installe sur une perception gouleyante et bienveillante, le poivre blanc, la terre et le café domine ce joli bouquet. Des notes qui prédomineront bien au-delà du second tiers, sans pour autant être une insuffisance puisque ce Nicarao pourvu d’un équilibre à toute épreuve se suffit amplement à cette palette aromatique. D’une rondeur et d’une persistance agréables, il continue sa route sans faillir, mais sans grande surprise.   

Le 2e temps démarre très tardivement, pratiquement au niveau du 3e tiers du cigare. Les saveurs sont semblables au démarrage, tout en devenant   plus brioché, plus torréfié mais toujours sur une perception discrète et légère.

Pour conclure, comme je m’en doutais un peu, le 3e temps plus corpulent apparaît très tardivement bien après le 3e tiers. Un drôle de cigare que cet ‘Especial double toro’, qui me laisse perplexe, ai-je été séduit ?, j’en sais fichtre rien.

En toute sincérité, ce cigare est plutôt bon dans l’ensemble, sans grande complexité il a su se défendre par une harmonie des plus justes. Certains le trouveront ennuyeux, car il manque de punch pour un cigare nicaraguayen ( pour les inconditionnels des Tatuajes, Padron et Casa Magna ) . C’est justement là  ! Le point fort de ce Nicarao c’est qu’il ne s’apparente à aucun autre cigare du Nicaragua.

Je félicite Didier H pour son opiniâtreté à nous fournir des cigares toujours surprenants et plaisants !

Ma note de cœur 12/20Sourire, pour ce bon moment passé en sa compagnie.

  • Origine: tripe: Nicaragua, sous-cape: Nicaragua, cape: Nicaragua
  • Format: double toro
  • Taille: 152mm x 23mm
  • Bague: 58

nicarao especial

nicarao especial

nicarao especial

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

4 commentaires sur “Nicarao Especial ‘double toro’

  1. Super photo ! Quant à moi, les Nicarao et autres Casa Magna ne m’ont guère fait frissonner de plaisir jusqu’à présent! Cigares moyens que je situe autour des 1O à 12/20, pas mieux. Il me reste deux Nicarao Anno VI Julieta (churchill) dont on dit aussi grand bien mais bon, je vais les laisser « s’étoffer » quelque peu afin que peut-être ils me surprennent agréablement…

  2. En effet je respecte tes goûts. Mais pour avoir fumé nombre de cigare du Nicaragua, je dois avouer que les Nicaraos restent plaisant à part les exclusivo que je trouve trop corpulent en bouche. Ce sont des cigares de très bonne facture en général malgré des problèmes de déchirure de cape sur les Anos VI ! Tu devrais l’essayer celui-là un jour…

  3. J’adore la photo, elle est su-per, bravo !!! et je dirais même plus bis bis bis ! C’est un de mes premiers cigares et j’avoue que j’en suis tomber amoureux. Ce terroir est très goûteux, très rond, avec du torréfié et du chocolaté (certes un peu amer) qui ne peut pas laisser indifférent. Cependant, je l’ai regoutté et las, bof…Snif même, trop de fumée, trop de force pas du tout maîtrisée, trop de plein de trucs que je n’ai absolument pas retrouvé dans ma première dégustation…Mais je ne désespère pas, Nicarao fait des produits franchement sympatoches avec un très bon rapport qualité prix, ce sont des produits à tester voir à avoir pour constituer un petit fond de cave…

  4. je pense que c’est l’éternel problème avec tous les cigares en général, ne pas oublier que nous sommes sur une matière vivante organique ! Et parfois la magie n’opère pas d’une saison à une autre, malheureusement.
    Il y a tellement de paramètres à respecter pour obtenir une bonne liga, la météo, la terre, le travail de l’homme.

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :