Dégustation « Gran Corto Honduras » Te-Amo.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

Une dégustation qui ne fait pas l’unanimité. Moyenne sur les 12 participants: 53/100. les 3 autres avis viendront s’ajouter par la suite à cette liste.   

Voici les résultats du 1er groupe, pour cette 2e dégustations du Te-Amo gran corto Honduras. Je vous laisse juger des premières impressions. J’espère que prochainement, les autres suiveront ! ainsi que la motivation de déguster les 2 suivants. Je comprends que certains d’entre vous, ne puissent le déguster dans des conditions optimales. Pas facile de se poser en terrasse avec ce froid de canard, le temps d’un cigare. Pourtant cela devrait vous réchauffer, le ‘gran corto’ à la réputation d’avoir une très bonne combustion. Alors que pensez-vous de celui-ci ?

Je compte sur vous pour me faire parvenir vos appréciations cette semaine.

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

 

Antoine

Comme le précédent, on peut dire que ce Te-Amo a une belle gueule.

Agréable surprise qu’a été ce moment de dégustation après la légère déception du « Te-Amo Dominicain ». Pour ma part, j’ai constaté une montée en puissance entre les 3 tiers avec des notes végétales (bois) jusqu’à obtenir une fin fort sympathique. Bref, une petite heure de plaisir!!

L’aspect visuel :2/3

Le toucher :3/3

Le nez :3/3

Richesse et évolution aromatique :15/25

Perception et sensation des saveurs :6/10

Puissance :6/10

Longueur en bouche :4/10

Rondeur en bouche :2/3

Tirage :3/3

Combustion :3/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :2/3

Note intuitive :12/20

Total :63/100

 

Alain

Ce cigare un brin rustique et d’aspect plaisant délivre une petite heure de fumage (si l’on va au bout!) sans grand plaisir.

A cru, les promesses agréables d’un nez mêlant arômes légers de chocolat et de miel seront vite démenties lors du fumage qui ne révèlera ni richesse ni évolution aromatique notables mais une fadeur « savorique » rédhibitoire. Si la puissance est moyenne, la longueur en bouche est absente et la rondeur inexistante, sinon acide et âcre. Tirage, combustion et cendre corrects ne rachèteront à aucun moment ce cigare sans épices ! Un dégazage au début du 3è tiers (mais peut-on diviser ce type de module en tiers ?) pour tenter d’éliminer un piquant et une amertume s’accentuant, sera inutile. S’il me pique la langue, ce TE-AMO Blend Honduras linéaire et peu goûteux ne me brûlera pas les doigts…

L’aspect visuel :1.5/3

Le toucher :3/3

Le nez :3/3

Richesse et évolution aromatique :6/25

Perception et sensation des saveurs :2.5/10

Puissance :5/10

Longueur en bouche :2/10

Rondeur en bouche :1/3

Tirage :3/3

Combustion :4/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :1/3

Note intuitive :6/20

Total :40/100

 

Obélux

Ma note globale sera donc de 14, ce cigare est nettement plus agréable que la version dominicaine, déjà a cru des senteurs florales étaient présentes alors que la première dégustation brillait par son absence de saveurs. Je ne pourrais pas parler en terme de tiers sur un cigare de ce type, pas contre a l’allumage j’ai découvert durant les 10 premières minutes des saveurs de raisins grillés, très vite briochés, ce qui m’a rappelé la saveur particulière des pains aux raisins quand ils sont encore tièdes.Par la suite des parfums de cacao sont venus compléter la gamme aromatique, ce cigare est beaucoup plus présent que le précédent, les aromes sont bien présents, je n’ai pas constaté de présence de poivre, ni d’amertumes, juste des saveurs chaudes et briochées, par contre je me dois de souligner une nouvelle fois la qualité de conception, mon module était parfait, et la cendre reste un modèle du genre. Donc ce Blend Honduras m’a séduit face au manque de caractère du précédent et je trouve que le rapport qualité prix et sans aucun doute une des principales qualités de ce cigare. Ma note de Cœur devrait plutôt s’établir autour de 13 mais ayant donné 12 à la version Dominicaine je suis tout de même obligé de noter une différence notable. Le plus juste aurait du être de donner un 11 pâlichon au premier cigare, mais ne regrettons rien, les jeux sont fait. Pour moi ce Blend Honduras aura réveillé ma curiosité, et comble mes attentes sans qu’il s’agisse d’un cigare exceptionnel mais je le trouve honnête et le quatrième tiers et resté présent 10 bonnes minutes, comme quoi ce cigare avait pas mal de chose à me raconter . . . 

L’aspect visuel :2/3

Le toucher :2/3

Le nez :2/3

Richesse et évolution aromatique :20/25

Perception et sensation des saveurs :6/10

Puissance :6/10

Longueur en bouche :6/10

Rondeur en bouche :2/3

Tirage :3/3

Combustion :4/4

Cendre :3/3

Perception du 4e tiers :2/3

Note intuitive :14/20

Total :72/100

 

Edmond

J’ai eu beaucoup de difficulté à retrouver les saveurs d’un cigare du Honduras dans ce gran corto ! Pas franchement mauvais, j’ai apprécié la première approche du test du ‘nez’, un doux parfum composé d’un mélange de cuir, de fumé et de boisé sec assez agréable pour commencer. Dès la mise à feu de cette mini-fusée, la perception est assez généreuse et gouleyante à la fois. Par contre une fois mis sur orbite, il faut creuser pour distinguer sa palette aromatique ! exercice difficile, vu la longueur en bouche très courte de ce module. Ce que j’ai pu distinguer entre autres, ce sont des notes de café léger, de cuir et de goudron sur ce prélude, rien que j’excelle. Côté saveur/ puissance, cela reste correct ma foi. Cela lui donne tout de même du corps malgré une richesse et évolution aromatique assez pauvre. 2e tier/ 3e tier, difficile de les dissocier sur un format aussi court, la sapidité devient plus torréfiée, plus empyreumatique ainsi qu’une fortaleza en hausse. Pas du tout à l’image du Honduras, voire plus proche d’un cigare du Nicaragua. Un cigare qui peut surement plaire à certain, par son côté corsé et moins effacé que le précédent le ( gran corto Dominicana). Ah, j’oubliais ! avant de le déguster, je lui ai infligé une cure à 80% d’humidité pour le réhydrater un peu pendant environ 10 jours. Cela a sensiblement aidé je pense à une meilleure approche gustative, le cigare étant plus moelleux, plus humide.

L’aspect visuel :3/3

Le toucher :3/3

Le nez :3/3

Richesse et évolution aromatique :15/25

Perception et sensation des saveurs :4/10

Puissance :10/10

Longueur en bouche :2/10

Rondeur en bouche :2/3

Tirage :3/3

Combustion :3/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :1/3

Note intuitive :9/20

Total :60/100

 

Alex

Première impression : bien construit, tirage parfait, de ce point de vue, il n’y a rien a redire .
En revanche, niveau gustatif, je serai plus sévère . J’ai trouvé ce cigare plat, assez fade mais pas mauvais pour autant ! C’est tout le problème de cette vitole : Rien d’extraordinaire mais rien de franchement mauvais non plus !
Toujours deux moitiés plutôt que les trois tiers. Un peu plus punchy sur la fin mais avec une pointe âcre.
Bref en conclusion :
Toujours un très bon rapport Qualite/Prix. Un cigare idéal pour un débutant …

L’aspect visuel :2/3

Le toucher :1/3

Le nez :2/3

Richesse et évolution aromatique :10/25

Perception et sensation des saveurs :4/10

Puissance :4/10

Longueur en bouche :4/10

Rondeur en bouche :2/3

Tirage :3/3

Combustion :4/4

Cendre :3/3

Perception du 4e tiers :2/3

Note intuitive :9/20

Total :50/100

 

Thierry

Un cigare qui démarre très bien sur de la noisette grillée finement poivrée, mais qui devient très vite âcre. Combustion excellente. Bague très mal collée. Aspect plus que correct. Au toucher, le centre du cigare est plus mou que les extrémité, donc remplissage irrégulier.

L’aspect visuel :2/3

Le toucher :1/3

Le nez :2/3

Richesse et évolution aromatique :10/25

Perception et sensation des saveurs :4/10

Puissance :6/10

Longueur en bouche :4/10

Rondeur en bouche :2/3

Tirage :3/3

Combustion :4/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :1/3

Note intuitive :5/20

Total :46/100

 

Ludu ( EMS )

Ce module de blend du Honduras a bien meilleure apparence que son cousin Dominicain, la cape est sombre, jolies nervures, très légèrement gras. J’y sens une odeur de chocolat, un peu de reglisse, et le touché est ferme sans être un bout de bois. Cela s’annonce intéressant. Une fois allumé, c’est terriblement léger, et je ne sens presque rien en bouche, je ne suis pas loin de vérifier que le cigare est allumé, puis progressivement un peu de douceur. La premiere moitié les aromes sont presque absents, très courts en bouche, et la puissance arrive très progressivement.En seconde partie, J’y trouve une saveur un peu épicée, légerement poivrée, mais cela reste timide. J’avais décapité la bête plus serré que lors de la dégustation de la version Blend Dominicain, le tirage est donc plus raisonnable.
Une combustion assez bonne mais légèrement de travers qui a demandé une correction en seconde partie. J’en profite pour dégazer, et je ne sais pas si cela a eu l’effet inverse que celui souhaité, j’ignore si une telle chose est possible, car malheureusement l’âcreté s’est présenté, et cette sensation de piquant va rapidement prendre toute la place laissant une fin désagréable.En conclusion, j’ai préféré ce blend du Honduras à la version Dominicaine, néanmoins je ne pense pas qu’il soit représentatif du terroir du Honduras.

L’aspect visuel :2/3

Le toucher :2/3

Le nez :2/3

Richesse et évolution aromatique :8/25

Perception et sensation des saveurs :3/10

Puissance :6/10

Longueur en bouche :2/10

Rondeur en bouche :2/3

Tirage :2/3

Combustion :2/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :1/3

Note intuitive :7/20

Total :41/100

 

Gwendal

Avec une couleur plus foncée, ce module en impose. Il est très nervuré mais agréable au touché, je note une bague mal collée, dommage.
Je le trouve plus odorant que le Dominicain et plus appétissant. le tirage à froid est facile et me donne un goût de foin, herbacé.
Allumons-le! Come le 1er, la facilité de fumage est au rendez-vous. C’est légé, herbacé et légèrement poivré. Le 1er tier est dans la douceur avec un peu d’amandes grillées mais il s’installe une amertume. A la différence du Dominicain, la cendre tombe rapidement. Le 2em tier gagne en acidité, c’est dommage! Ca pique un peu mais je continu. La comustion est moins droite, je le corrige avec mon chalumeau. Les saveurs n’évoluent pas, ce cigare reste bon mais peu gouteux. Je reste sur ma faim et suis un peu déçu avec cet Honduras qui décroche la note de 55/100 ; vivement la suite !

L’aspect visuel :1/3

Le toucher :2/3

Le nez :3/3

Richesse et évolution aromatique :10/25

Perception et sensation des saveurs :7/10

Puissance :4/10

Longueur en bouche :5/10

Rondeur en bouche :1/3

Tirage :3/3

Combustion :3/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :1/3

Note intuitive :10/20

Total :51/100

 

José

Tout d’abord, j’ai dégusté ce cigare dans de très mauvaises conditions. Froid et humide, un peu malade…
Contrairement au Dominican blend, l’aspect de cet Honduras blend était plus que douteux. De la colle presque sur toute la cape et quelques tâches plus claires que la couleur dominante.
Un peu dur au toucher mais très agréable au nez. A cru, j’ai trouvé de l’abricot. Un démarrage pas top, un peu âcre. Par la suite ça c’est rapidement amélioré mais j’ai trouvé la puissance non maitrisée, un peu en dent de scie. Bien que je n’ai pas dû rallumer mon cigare, j’ai dû ajuster sa combustion à plusieurs reprise.
Vu les chiffres, cette vitole s’en tire tout juste avec la moyenne. Mais je renouvellerai l’expérience dans de meilleures conditions. 
 

L’aspect visuel :1/3

Le toucher :1/3

Le nez :3/3

Richesse et évolution aromatique :10/25

Perception et sensation des saveurs :4/10

Puissance :6/10

Longueur en bouche :6/10

Rondeur en bouche :1/3

Tirage :3/3

Combustion :2/4

Cendre :3/3

Perception du 4e tiers :2/3

Note intuitive :10/20

Total :52/100

 

William

Une belle cape foncée, assez rustique. L’aspect est encore gâché par la bague collée à la va vite.

Des arômes boisés le long du cigare, bien moins ternes que la version Dominicana.

Une jolie combustion malgré une tenue de cendre moins bonne que pour le premier cigare.

La puissance évolue légèrement mais sans agressivité.

Ce cigare s’en tire donc mieux que le précédent, malgré un format peu avantageux.

 

L’aspect visuel :1/3

Le toucher :1/3

Le nez :2/3

Richesse et évolution aromatique :10/25

Perception et sensation des saveurs :6/10

Puissance :6/10

Longueur en bouche :8/10

Rondeur en bouche :2/3

Tirage :3/3

Combustion :3/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :2/3

Note intuitive :10/20

Total :56/100

 

Damien

Voila encore un cigare qui a de la gueule, et une belle gueule qui plus est. Il y avait de la puissance et du goût, mais aussi trop d’amertume, c’est vraiment dommage, parce qu’il m’a nettement plus plu que son cousin dominicain. Et malheureusement, la qualité de la pose de la cape laisse franchement à désirer…Bref, je suis déçu, ça pourrait être nettement meilleur et nettement mieux fini…Mais je ne désespère pas, j’aime à croire que ce sont là des défauts de jeunesse, je le garde dans un coin de ma tête et je retenterai un jour la dégustation. 

En tout cas, si les deux derniers montent en puissance et en goût toujours en gardant cette maîtrise (et si possible sans amertume), je pense que nous allons passer de bons moments à contempler nos volutes.
 

L’aspect visuel :3/3

Le toucher :3/3

Le nez :1/3

Richesse et évolution aromatique :12/25

Perception et sensation des saveurs :5/10

Puissance :7/10

Longueur en bouche :7/10

Rondeur en bouche :1/3

Tirage :3/3

Combustion :2/4

Cendre :2/3

Perception du 4e tiers :0/3

Note intuitive :8/20

Total :54/100

 

Erwan

L’allumage est aisé et les premières bouffées offrent une saveur fruitée, légère et assez agréable. Ce début prometteur me fait penser à la saveur fraiche et végétale d’un Cumpay (Nicaragua). Le tirage ouvert permet de grosses bouffées ce qui est plaisant. Le cigare ce met en place assez rapidement avec une combustion droite et une cendre résistante.L’évolution gustative va malheureusement tout gâcher dès le fin du 1er tiers avec une dominante grillé et âpre en bouche me faisant penser à un gout de carton brulé. Je fume tout de même le cigare jusqu’à sa moitié en espèrent un changement de cap, en vain…Cette saveur particulière ne me plait gère et je mets donc fin à la dégustation.Bilan mitigé pour ce cigare qui malgré un physique et une construction de bonne facture ne m’a pas convenu niveau saveur et cela dès la fin du 1er tiers. Dommage !

 

L’aspect visuel :2/3

Le toucher :3/3

Le nez :2/3

Richesse et évolution aromatique :10/25

Perception et sensation des saveurs :4/10

Puissance :6/10

Longueur en bouche :4/10

Rondeur en bouche :1/3

Tirage :3/3

Combustion :2/4

Cendre :3/3

Perception du 4e tiers :2/3

Note intuitive :8/20

Total :52/100




3 commentaires sur “Dégustation « Gran Corto Honduras » Te-Amo.

  1. Apparemment, la note de Thierry serait de 46/1OO et non 50/100…
    Edmond, qu’entends-tu par « fortaleza » ?

  2. erreur corrigée.
    La fortaleza concerne la force du cigare. Cette force est divisé en 4 pour la classification des feuilles sur un plan de tabac. la fortaleza #4 concerne souvent la medio-tempo ou la corona des feuilles les plus hautes, la #1 au contraire ce sera la libre de pie ou mananita, les feuilles les plus basses. fortaleza=force

  3. En tous cas, les deux premiers blend de cette famille sont très différents en gout.
    Je suis surpris par le temps de dégustation, on doit tous être dans la fourchette 45-55 min, je m’attendais quelque chose de plus express.

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :