Oliva serie V Maduro Torpedo

La singularité des cigars Oliva série V est typique par la provenance de ses feuilles, puisque la tripe renferme des feuilles cultivées dans la région de Jalapa au Nord de la ville d’Estelli,  la fermentation  plus spécifique lui apporte plus de puissance et de corps. La cape se distingue aussi par une feuille de variété Habano élevée en sun grown ( feuille de cape cultivée sans la protection traditionnelle appelée ‘tapados’) .

Comme toujours, la qualité de fabrication des cigares Nicaraguayens est au rendez-vous. Une cape sans accroc, lisse et grasse qui émane des senteurs typiques souvent rencontré pour ce terroir, mélange de café noir, de goudron et de caramel  peuvent rebuter certain au stade de cet examen olfactif ! Le ventre de ce torpedo est bien ferme, voir trop malheureusement, la tête trop compacte et une tripe trop serrée m’oblige à tailler très haut pour faciliter son tirage. La forme s’apparente plus maintenant, à celle d’un grand robusto, dommage. Dès la mise en bouche, les sensations sont toutefois légères et discrètes, je trouve cette perception timoré étonnante, rien à voir avec ma première impression, comme quoi ?. Les notes de terre, de café dominent la majeure partie de ce premier tiers. Le cigare se consume avec une régularité exemplaire, une qualité de roulage qui impose un certain respect !

Bref, ce prélude m’enchante par sa modestie, qui s’illustre par une longueur en bouche mesurée, qui courtise mes papilles par une belle rondeur. Le 2e tiers se poursuit sur la même allure, toujours onctueux et bien équilibré, il surfe sur des saveurs endémiques de café léger, de cuir et de chocolat. L’ensemble harmonieux présente une puissance bien maîtrisée, une force placide. Le final reste fidèle à ce second opus sans réelle surprise, plaisant mais linéaire malgré tout. L’amertume quasi inexistante de ce 3e tiers  n’est pas pour me déplaire et me permet de savourer un 4e tiers, sans être obliger de gargariser. Ce cigare du Nicaragua m’a surpris pour sa douceur et son équilibre puissance/ arôme sans pour autant perdre de sa virilité. Ma note de cœur 15/20 Rigolant pour un très bon Nicaraguayen, un cigare que je conseille vivement.

  • Origine: tripe: Nicaragua, sous-cape: Nicaragua, cape: Nicaragua
  • Taille: 152mm x 20mm
  • Format: torpedo
  • Bague: 52
  • Prix Belgique: 10.9€

 

oliva.1.JPG

  

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

 

2 commentaires sur “Oliva serie V Maduro Torpedo

  1. Le seul Oliva série V que j’ai fumé est l’élégant Lancero /17,8cm x 1,5cm/ (après la dégustation enthousiaste de Twangking) et qui fait désormais partie de ma cave. Un bonheur de cigare que j’avais personnellement « noté » 16/20 et à lire ta dégustation du Torpedo, ces deux produits d’Oliva ont un air de famille et sont bien du même goûteux tonneau nicaraguayen, confirmant ainsi la qualité et la régularité de la marque.
    Echelle perso concernant les cigares qui entrent dans ma cave:
    – Bon : 15 à 16
    – Excellent : 17 à 18
    – Exceptionnel : 19 à 20

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :