Un trafic de 18.000 cigares en Belgique

Ex-époux de deux Cubaines, Daniel rapportait “ à l’occasion ” des boîtes de cigares de Cuba pour sa consommation personnelle, selon son avocat. “ Et la loi autorise 200 cigares par trajet ”, plaide Me Dehant. “ Tous ces cigares ont été importés régulièrement. Ce n’est pas parce qu’il avait 900 cigares chez lui qu’il exerçait un trafic. Les cigares, on les met en cave pour les faire vieillir, comme pour le bon vin. Monsieur fume un cigare par jour. Sa réserve ne me semble pas excessive. ”

Sur le banc des accusés, devant le tribunal correctionnel de Namur, l’homme, cheveux bouclés, lunettes fines et veste orangée usée, dodeline de la tête, nerveux. Le tribunal correctionnel de Namur le poursuit pour la vente illégale de cigares, entre 1990 et 2008. Des cigares qu’il ramenait par paquets de 200 entre quatre et cinq fois par an. Soit un total de 18.000 cigares.

dénoncé par ses ex-femmes

Interrogé par les douanes et accises, en absence de son avocat, le Namurois a signé des aveux que Me Dehant juge irrecevables. “ De plus, les deux p.-v. qui ont été dressés sont basés sur les témoignages de ses deux ex-épouses, avec qui il connaît des ruptures difficiles ”, a précisé l’avocat de la défense qui plaide l’irrégularité des poursuites. “ Monsieur est en dispute avec sa seconde épouse lorsqu’elle va faire ses déclarations à la police. Et sa première épouse lui réclame aujourd’hui une pension alimentaire. ”

Mais les deux témoignages concordent sur des éléments matériels très clairs, souligne l’avocat général: les clients, la régularité des trajets, etc. Arnaud d’Oultremont, qui réfute l’irrégularité des poursuites, requiert une amende de 10.000€ et ne s’oppose pas au sursis. Jugement le 24 octobre.

source: La Meuse.be


Mis à jour le Mercredi 26 Septembre 2012 à 19h16


Un commentaire sur “Un trafic de 18.000 cigares en Belgique

  1. Ouch, faut que je fasse attention avec mes… 12 cigares en cave…;-)))))

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :