AVO Héritage robusto

Un cigare au senteur de biscotte beurrée serait ma première inspiration pour ce AVO héritage, d’une construction ferme et soignée, la cape se fait soyeuse et maduro. Dés l’allumage une étonnante sensation rassasiante vous envahie et vous amène de suite à la sieste et à la méditation, l’ensemble papillone sur des notes lègères de terre, de cacahuète et de café. Ce que je craignais malheureusement concerne le tirage,  difficile et endémique dû surement à une tripe trop serrée ! Mais cela n’entame pas mon plaisir, la persistance est bonne d’une belle rondeur, le 2e tiers devient plus onctueux et délivrent de belles saveurs de boisé, de chocolat conférant à l’ensemble une richesse olfactif intéressante, d’une force moyenne le final peu roboratif se termine avec douceur sur de l’extrait d’amande torréfié d’une belle suavité très agréable pour un 3e tiers, sans cette vilaine amertume qui vient souvent troubler l’épilogue de certaines vitoles. Un très bon cigare, ma note de coeur 15/20 Rigolant


  • Origine: tripe : Dominicaine, Sous-cape: Dominicaine, cape: Equateur Sungrown
  • Format: robusto
  • Taille: 125mm x 19.8mm
  • Bague: 50
  • Prix Suisse: 7,9€ ( Davidoff Genève )

 

AVO heritage

AVO heritage

AVO heritage

 

 
Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

6 commentaires sur “AVO Héritage robusto

  1. J’ai fumé récemment un AVO UVEZIAN DOMAINE « 10 » Robusto (13cm x 2cm)resté un an dans l’humidor. Ces cigares sont remarquablement construits, d’une combustion exemplaire (tirage et cendre parfaits), réguliers (deux fumés à un an d’intervalle), tout en délicatesse d’un bout à l’autre, faciles et dont la linéarité se révèle bien agréable… Rond, onctueux, léger, de puissance moyenne, j’y retrouve des caractéristiques de l’Héritage et pense que ces séduisants robustos sont intéressants à faire vieillir. AVO…cigares !

  2. Récemment un Davidoff m’a offert un AVO n°05, une pièce très rare aujourd’hui ! Que tu peux retrouver dans l’album Davidoff Geneva ( colonne de droite en haut )
    Que tu as peut-être connu mon cher Cape ?

  3. Très rare sûrement mais non, je ne le connais pas. C’est un robusto ? 2005, mazette! je suis curieux de connaître ton avis si tu en fais la dégustation…

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :