Vegas Robaina unicos

Aujourd’hui premier jour des vacances et l’envie de déguster ce soir un bon havane résonne telle la cloche du déjeuner, pourquoi ne pas les commencer par un Vegas Robaina unicos au bord de la piscine, est un privilège que j’aimerais vous faire partager en quelques lignes, l’unicos et un cigare exceptionnel au toucher il est moelleux, souple d’une belle couleur caramel « Colorado », dès l’allumage de belles saveurs pâtissières vous embaume les papilles avec beaucoup de présence, il se fait onctueux et rond tout au long de cette dégustation sans amertume, sans âcreté, essentiellement sur des notes de cèdre, de bois précieux et de moka, un cigare cubain comme on les aime et très identifiable. Malgré un manque de complexité pour certains amateurs, il vous emportera tout de même avec grâce planer au-dessus des plants de tabac de la Vuelta Abajo sous l’oeil bienveillant d’Alejendro Robaina ! Un cigare qu’il faut goûter un jour dans sa vie, il se fume avec aisance et doté d’une légèreté étonnanteil ne vous ennivre pas. Je pense qu’il résume très bien les valeurs essentielles d’un très bon cigare, douceur et carractère.
Parfois on s’égare un peu à rechercher des notes de si et de là, à chercher dans une dégustation le petit truc, une complexité aromatique qui vous fera vibrer et qui ne vient pas ! Eh bien pour l’unicos, nul besoin d’en faire des tonnes, il reste simple et fidèle à ses saveurs, un cigare non élitiste, un véritable interlude de plaisir pour ce préambule au vacances. Ma note de coeur 17/20
Cool que dire de plus ? régalez-vous.

  • Origine: tripe : Cuba, Sous-cape: Cuba, cape: Cuba
  • Format: pyramide
  • Taille: 156mm x 21mm
  • Bague: 53
  • Prix Belgique: 11,40€

vegas robaina unicos

vegas robaina unicos

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

6 commentaires sur “Vegas Robaina unicos

  1. Epicure de rappel !
    Comme je garde un excellent souvenir de cet Unicos fumé il y a quelques années, du coup, je vais y regoûter… Merci Edmond, merci Alejendro !
    Cordialement

  2. Oui; Injustement méconnu, mais les VR sont sympa dans l’ensemble.
    J’aime beaucoup le famosos. Je trouve qu’il y a une vraie finesse dans ces cigares.

  3. Effectivement beaucoup de finesse dans le famosos, peut être un peu trop à mon goût, j’ai tout de même préféré l’unicos à choisir entre les deux.

  4. A la suite de ta dégustation de cet Unicos, j’en avais mis deux dans mon humidor. Je viens d’en terminer un accompagné d’un bon café du Salvador. Après un 1er tiers disons quelconque, j’ai laissé le cigare s’éteindre et après un dégazage salvateur, l’endormi c’est réveillé subito pour m’offrir une prestation de choix aux arômes pâtissiers et boisés, léger comme tout, à la puissance non feinte mais toute en retenue. Peu complexe, certes, linéaire itou mais bon jusqu’au bout. Un cubain printanier !

  5. Content pour toi que tu te sois régalé Cape. Dommage que tu sois si loin, nous aurions pu le déguster ensemble ! À Cuba, je me sui rendu à la ferme Alejandro Robaina ou notre ami gégé ( obélix ) pose avec le patriarche sur différentes photos…

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :