Quai d’Orsay Embajador

Merci Erwan pour ce merveilleux cigare que tu me fais découvrir, le Quai d’Orsay Embajador ( Édition régionale française) est d’une douceur et d’une onctuosité sans beaucoup d’équivalent et loin d’être prosaïque, le D4 de partagas à quelques similitudes ma foi ! Ce cigare d’une construction irréprochable au fumé poivré est un cigare que j’appèlerais « pâtissier » eh oui je viens de l’inventer, le « cigare pâtissier » caractérise bien cette vitole ! n’en soyez pas offusquer les amis, mais c’est mon sentiment sur cette dégustation. Je vous dresse l’orchestre pour ce type de concerto, au fond à droite pour les percussions on retrouve les saveurs terreuses communes aux cigares cubains, du côté des violoncelles de petites notes de sous bois et pour les instruments à vent on goûte aux saveurs du pain toasté et de noisette et pour terminer les violons nous apporte cette suavité, cette belle longueur en bouche d’un bon « Paris-Brest » accompagné d’un café con leche.
Un cigare, certes pas trop évolutif sur le 2e tiers, mais aucune importance on lui pardonne ! le 3e tiers sans grand intérêt gustatif est là juste pour prolonger un peu ce plaisir gouteux et éphémère. Un seul bémol, vous l’aurez compris cet Embajador est plus désert que fromage ! il peut ne pas convenir à certain qui attend et recherche d’un cigare plus de complexité, soit vous le trouvez excellent, soit vous le trouvez moyennement bon car trop sucré ? Cela dépend de vos attentes.
Ma note de coeur 17/20 Cool

   

  • Origine: tripe : Cuba, Sous-cape: Cuba, cape: Cuba
  • Format: robusto
  • Taille: 115mm x 20.6
  • Bague: 51
  • Prix France: 10/ 13€

quai d'orsay, embajador

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

 

6 commentaires sur “Quai d’Orsay Embajador

  1. En voilà une dégustation qui donne envie ! Je suis ravi que ce Quai d’Orsay soit à la hauteur de tes attentes et j’avoue que son apparence était plutôt prometteuse ! Pour le coté pâtissier et sucré du cigare c’est plutôt rare et cela dénote une qualité de tabac exceptionnel. Dans la vie je suis plutôt fromage que dessert mais c’est vrai que parfois un bon Paris-Brest suffit à me faire changer d’avis !

  2. c’est pas faux, Erwan…ce cigare est une petite merveille de douceur !
    Un « merveilleux » c’est pas aussi un truc de patissier, humm…

  3. J’avoue avoir été beaucoup moins emballé par ce cigare mais j’avais noté un bon potentiel peut-être est-ce le moment d’y retourner, en tout cas après cette lecture cela me donne envie 😉

  4. Effectivement, j’ai lu ta dégustation et j’avoue avoir été étonné par ton jugement, ma foi tous les goûts sont dans la nature ! mais je pense que tu es peut être passé à côté ?

  5. C’est possible ! Ou peut être véritablement qu’il était dans une mauvaise phase de vieillissement…
    J’ai déjà vu le cas pour des cigares où à quelques mois près ils n’avaient déjà plus rien à voir mais on était plusieurs à avoir ressenti la même chose, après c’est peut être aussi une question de lot et d’arrivage.

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :