Le meilleur des Havanes

John Lantigua, « Le Meilleur des Havanes », un polar que je viens de terminer, une petite lecture agréable dans l’ambiance de la série « Mike Hammer » pour ceux qui s’en souviennent, tous les ingrédients d’un bon polar s’y trouvent, détective, femme fatale, malfrat charismatique le tout dans un nuage de fumée !  Au fait, je l’ai en 2 exemplaires, erreur de commande ! si ça intéresse quelqu’un je vous l’échange contre un cigare, eh oui on ne se refait pas !!

le meilleur des havanes

Résumé :

Dans la little Havana, à Miami, tout le monde connaît et respecte le vieux Cesar Mendoza et la boutique où il vend les meilleurs Havanes. C’est un expert qui reconnaît les femmes et les cigares à leur parfum et pour ces derniers à une fumée qui n’a aucun secret pour ce séducteur aveugle à l’odorat exceptionnel. Aussi, lorsqu’il demande à Willie Cuesta de l’aider à retrouver le fils d’un vieil ami cigarier ruiné par la révolution Cubaine, celui-ci n’hésite pas un instant. Entre Miami et Saint- Domingue, Willie va mettre au jour un gros trafic de contrefaçons du mythique Ambassador. Petits voyoux, gros trafiquants, femmes mystérieuses, veuve implacable et soeur résignée, se croisent et la tension monte dans ce milieu américano-cubain que l’auteur connaît bien. Lantigua nous montre Miami comme Chandler nous avait montré Los Angeles et le lecteur s’initie à l’art de reconnaître et de fumer un bon havane, si ce n’est le meilleurs des Havanes.

6 commentaires sur “Le meilleur des Havanes

  1. J’ai le livre, Edmond ! Difficile d’échapper à la photo et au titre pour qui aime le cigare, aussi l’avais-je acheté sans même le feuilleter !
    Un petit bouquin qui ne déparerait pas dans ta liste, c’est « Petite mythologie du havane dans un monde trop fade » de Jean-Claude Perrier,
    collection « la petite vermillon » aux éd.La Table Ronde.

  2. Merci, c’est noté Alain. Je ne manquerai pas de l’acheter prochainement.
    Havane quand tu nous tiens ! Bientôt je te conseille un livre qui n’est pas encore sorti, ni écrit dont le titre sera « Les tribulations d’Edmond à Cuba » à partir du 1er avril. :-))

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :