NUB 358 connecticut

Le « NUB », que pensez-vous de ce cigare ? Certains diront qu’il n’est pas assez cigare, d’autres que c’est uniquement un cigare marketing ! Sam Leccia son inventeur est un peu le Bill Gates du cigare, convaincu d’une idée géniale  » fabriquer des cigares très court et très bon ! » son étude de marché, lui confirme que les amateurs de cigares ne prennent malheureusement plus le temps nécessaire à fumer de grands modules, donc mettre au point un cigare plus court et compenser cette perte sur la longueur en contrebalançant sur l’épaisseur afin de supprimer le premier tiers qui semble-t-il être une perte de temps ! Why not ?

Sam s’est obstiné durant des mois, a bricolé, roulé, fumé ses modules au fond de son garage et de les faire tester ensuite à son entourage, puis aux civettes américaines, les divers salons, aujourd’hui son succès fait pâlir plus d’un vegueros, et ça a payé, le rêve américain a encore frappé ! eh oui fallait y penser avant.
Alors pour ceux pour qui le cigare est une véritable liturgie et qui pense  » pas de premier tiers = blasphème » ! why not ? Imaginez une version concentrée d’un Saint Emilion Château Canon La Gaffelière en canette aluminium de 33 cl ou sous forme de tube de dentifrice ! Génial.

Pour moi, le NUB est un concept de fast-food, que nous pourrions appeler le « fast smoke », une envie soudaine de se faire plaisir rapidement, euh… attention ne déformez pas mes propos, on cause cigare les mecs, et non de br… ou j’en étais moi, donc oui, un plaisir sans regret, à l’occasion on le fume entre midis et deux et pas besoin de faire pénitence ensuite, n’est ce pas mon chère Bouddha.
Le NUB, ce cigare joufflu et trapu, je le fume occasionnellement, en deux mots dès le deuxième tiers il développe rapidement des saveurs étonnantes de café, de grillé et de poivre blanc, franchement ce cigare en vaut la peine, de tous les cigares fumés, je reste toujours étonné de sa construction qui ne différe pas, cette cendre grise compacte et droite, une fumée abondante qui me laisse toujours pantoie.
 
Juste une question Sam: « Tu n’aurais pas les mêmes en plus longs ? »
Ma note de coeur 15/20  Rigolant
       
  • Origine: tripe : Nicaragua, Sous-cape: Nicaragua, cape: connecticut
  • Format: robusto
  • Taille: 96mm x 23
  • Bague: 58
  • Prix Belgique: 6,2€
  • Prix Suisse: 7,95€

NUB 358 cigare, cigar nub

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

9 commentaires sur “NUB 358 connecticut

  1. Bah, « fast smoke »? Je suis convaincu que d’autre modules même cubain se fument aussi rapidement qu’un NUB. Après ces modules sont peut être moins intéressant mais, ça existe aussi.
    Et puis rapide, tout est relatif, je pense avoir mis pas loin de 45 min pour le dernier NUB que j’ai fumé.

  2. Franchement c’est pour moi des très bons cigares ! D’une part ils sont courts mais offre quand même minimum 45 minutes de fumage. Ils ont des saveurs très intéressantes et gourmandes même si l’évolution n’est pas très marquée par rapport à certains Cubains. En bonus ils sont très attachants et d’une construction sans faille avec cette cendre qui ne tombe qu’a la toute fin. Je ne trouve pas toutes les versions sur Poitiers (seulement le maduro 460) et j’adorerais essayer le fameux Nub 460 Habano Sun Grown!

  3. OK si cela t’interesse je peux avoir sur Poitiers un Fonseca Amateur Edition regionales 2011 France! C’est un grand robusto (141 x 19.84mm) qui a l’air interessant 😉

  4. Est ce qu’à Poitiers, tu trouves les WINSTON CHURCHILL ? j’aimerais à l’occasion essayer le N° 10 ou un JUAN CLEMENTE N° 1…

  5. Que de bonnes surprises pour moi que la série de Nub que j’ai gouté (Les 464T)
    Et pas si rapides que ça à fumer pour une si petite taille.
    On a l’impression de ça va vite parce qu’on est immédiatement dans le vif du sujet, et que le sujet est agréable jusqu’à la fin…
    En tous cas pour ma part j’y reviendrai !

  6. En cette magnifique fin de journée ensoleillée sur le bord de la côte Atlantique (ouais je sais j’me la pète un peu ^^), j’ai décidé de profiter du temps histoire de découvrir la marque NUB avec un 354 Connecticut accompagné d’un café au lait.
    Comme tu le sais Edmond j’aime beaucoup les « p’tits modules », pas qu’ils soient mes formats préférés car les grand modules sont aussi exceptionnels pour la plupart, mais au moins là on est vite fixé !!
    Et ce cigare a parfaitement répondu à « mon cahier des charges ». Des notes poivrées, de café, tout ce j’aime dans un cigare.
    J’apprécie beaucoup la construction impeccable de ce cigare et la combustion est parfaite. Mais contrairement à toi, je suis content qu’il ne dure pas plus longtemps car il termine sur une excellente note alors pourquoi lui demander de faire plus.
    Pour le coup je le met dans mon top « je sais pas combien » des petits modules et viens ainsi rejoindre le Half Co de H.Upman, le Reyes de Trinidad, le D5 de Partagas, le petit Robusto de Hoyo (il en a encore beaucoup a nous énumérer le mec? Euh oui, désolé….), le Short Story Hemingway de A. Fuente et le CAO Osa lot T !!!!

  7. Cela fait longtemps que je n’ai plus goûté au plaisir d’un NUB ! Depuis que Sam Leccia l’inventeur de cette marque n’est plus au commande. Après avoir cédé son bébé à Pépin Garcia suite à un long procès. J’avoue être un peu moins enthousiaste par le mélange actuel ! Mais le principal reste ton plaisir. :-))

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :