Montecristo Edmundo

Pour ceux qui connaissent ce cigare, votre avis m’intéresse car ce cigare m’interpelle un peu, je reste sur ma faim ! Pourtant ce grand robusto à fière allure, d’une construction sans failles, cape Colorado belle et luisante, une consistance ferme et moelleuse, par contre la musique est bien différente, si je devais le classer dans un style musical, nous serions sûrs de la variété français des années yéyé  » Et j’entends siffler le train… »  ! un cigare un peu mélancolique d’une saveur douce et amer qui se laisse écouter sans grande prétention, il n’est ni mauvais, ni très bon, un peu comme un bon vin de table, sans grande conviction il se consume avec linéarité d’un bout à l’autre, malgré de belles saveurs terreuses et boisées sur un deuxième tiers, un troisième tiers avec un peu d’acreté, la mélodie reste funeste pour cette Edmundo. Un cigare trop jeune et timide qui se révèlera après quelques mois de sommeil je pense. Ma note de coeur 12/20 Sourire

  • Origine: tripe : Cuba, Sous-cape: Cuba, cape: Cuba
  • Format: grand robusto
  • Taille: 135mm x 20
  • Bague: 52
  • Prix Belgique: 11.5€
  • Prix France: 12/ 13€
  • Prix Suisse: 8.5€

cigare edmundo,montecristo

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20


4 commentaires sur “Montecristo Edmundo

  1. Mon dernier Edmondo était très bon et suffisament subtile pour correspondre à du Rock 🙂 ! Peut être trop jeune ou bien un mauvais numéro ? J’espère que la version Open Eagle te plaira.

  2. Un peu déçu, je l’ai trouvé assez corsé, difficile de profiter de ses arômes parmi toute cette puissance et cette amertume. Heureusement que je l’ai accompagné d’un porto pour adoucir mes papilles…

  3. J’aime beaucoup ce compte rendu de dégustation car en fait, il reflète ma dernière dégustation, son petit frère le Petit Edmundo.
    Lui aussi bien que visuellement attractif (cape huileuse et grasse tel un gros bonbon en chocolat que l’on voudrait dévorer), il m’a laissé sur ma faim.
    C’était mon premier Montecristo et j’ai découvert ce que je lis depuis longtemps, le fameux « goût » Montecristo, ce que je décrirai comme de la vanille en fait ^^
    Un bon cigare ça ne fait aucun doute mais linéaire. Les mêmes saveurs durant toutes la dégustation, pas d’explosion, pas de nouvelles palettes aromatiques……
    Bon mais peut-être pas assez complexe à mon goût. Il faudra donc que je teste le grand frère par la suite 😉

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :