Festival du Havane 2012

Cette cave reproduit l’usine de fabrication de cigares Cohiba. Elle contient 520 cigares de choix, et a remporté la plus haute enchère parmi six lots. (photo: Keystone/AP) source 20min

storybild

Une cave à cigares artisanale, reproduisant minutieusement l’usine de fabrication de cigares Cohiba, a été adjugée pour 360.000 euros (475.279 dollars) vendredi lors des enchères clôturant le 14e Festival du Havane, selon la presse locale.

Cette cave, qui contient 520 cigares Cohiba de choix, a remporté la plus haute enchère parmi six lots et a été achetée par un entrepreneur italien qui a requis l’anonymat, selon l’agence Prensa Latina.

Pour la santé publique

Les enchères ont permis de récolter au total 730.000 euros (963.759 dollars), qui seront reversés en faveur de la santé publique cubaine conformément à l’usage.

Dag Holmboe, responsable de la société Pacific Cigar, de Hong Kong, a acheté deux caves à cigares, l’un de la marque Partagas, pour 60.000 euros (79.210 dollars) et l’autre de Montecristo pour 80.000 euros (105.600 dollars).

La britannique Jemma Freeman, lauréate du prix des affaires du Festival, a reçu une cave à cigares Hoyo de Monterrey pour 40.000 euros (52.800 dollars), tandis que Mohammed Mohebi, de Dubai, en a décroché une de Romeo y Julieta pour 130.000 euros (171.600 dollars).

La sixième cave avec des cigares H.Upmann a été remportée par l’Indien Chetan Seth, pour 60.000 euros (79.200 dollars).

Des milliers d’amateurs

Quelque 1.500 amateurs de cigares de 70 pays ont participé au Festival qui s’était ouvert lundi.

La surprise est venue du concert improvisé donné par l’acteur et musicien américain Jim Belushi, qui, faisant fi du protocole, est monté sur scène durant un dîner de gala pour chanter, accompagné du guitariste britannique Phil Manzanera. Les anciens joueurs vedette de basket de la NBA nord-américaine Travis Best et Dale Davis étaient aussi présents.

Le monopole cubano-espagnol Habanos S.A. a enregistré une «croissance de 9% avec un »chiffre d’affaires de 401 millions de dollars«, a indiqué son vice-président, Javier Terrer, qui a prévu une année 2012 »compliquée » en raison de la crise économique internationale et des lois anti-tabac.

Toutefois les experts soulignent que malgré la crise, le marché du luxe croît tous les ans et que Habanos S.A. mise sur des produits de plus en plus sophistiqués.

 

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :