Boîtes Cubaines

Article du 26/12/2011 paru dans Le Progrès

d-environ-800-000-boites-par-an-la-production-de-boites-a-cigare-a-ete-divisee-par-plus-de-dix-mai.jpg

« Depuis dix ans, nous avons fait un gros effort pour diversifier notre clientèle. Aujourd’hui, ça paye. »

Damien et Xavier Marotte sont tout sourire. Leur entreprise familiale, installée à Passenans depuis 1933, a décroché un beau marché. Depuis quelques semaines, leurs « Uski », des skis en bois pour bambins de trois à quatre ans, sont vendus dans la plupart des magasins Décathlon de France.

« Nous avions déjà eu des contacts avec Décathlon ces dernières années, mais rien n’avait abouti, explique Damien. Il y a dix-huit mois, les représentants de leur marque Wed’ze sont revenus nous voir avec ce concept de ski en bois pour les tout-petits. Pour eux, c’était problématique. Ils ne travaillent pas le bois. Ce travail a été passionnant pour nous. »

Il reprend : « Nous maîtrisons la chaîne de production de A à Z. C’est ce qui nous a permis de décrocher ce contrat. Et puis, Wed’ze et Décathlon sont fiers de ce produit made in France »

Le cahier des charges de Wed’ze était très rigoureux. Ainsi, les skis sont façonnés à partir de hêtre produit localement dans des forêts gérées de façon durable. Ils devaient aussi résister au froid, à la neige, aux rayures, aux chocs… Le ponçage est fait à la main. Un an et demi de recherche et développement a été nécessaire. Et le succès est là. Le produit est vendu 39,95 euros (ski et bâtons). Il part comme des petits pains dans les boutiques comme sur internet. L’an prochain, la production devrait doubler, et ce sont tous les magasins de la marque de sport qui devraient être approvisionnés.

« Nous n’avons pas encore vraiment de retour sur le produit, mais les premiers échos sont très bons. »

Pour l’entreprise de 35 salariés, ces skis « permettent de mettre du beurre dans les épinards », assure Damien Marotte.

« Nous restons prudents, poursuit-il. Parce que nous avons pris la crise de 2008 de plein fouet. Mais les perspectives sont belles. Nous allons peut-être pouvoir embaucher. Sur 2 012 et 2013, Décathlon nous a soumis d’autres projets. »

Créée en 1933, l’entreprise a d’abord été spécialisée dans la tabletterie. Marotte a ensuite diversifié ses activités : jouets en bois pour JeuJura, Juratoys ou Vilac, coffrets, boites…

Historiquement, c’est le marché du tabac qui lui a permis de se développer et ce, jusqu’à la promulgation de la loi Evin. Dans les années 70, Marotte fournissait près de 800 000 boîtes à cigares pour Cuba. Aujourd’hui, elle en fabrique dix fois moins.

L’entreprise de Passenans a investi le marché du luxe et de l’agroalimentaire. Elle produit des caisses et des présentoirs notamment pour le groupe de luxe LVMH et ses champagnes. Cafés, lunettes chocolat, confiseries, sont autant d’autres débouchés.

Renaud Lambolez

Les commentaires sont fermés.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :